Trois nouvelles ZTI créées, le président-fondateur de TourCom salue « une bonne décision »

image shows the cosmopolitan city of Cannes, in the French Riviera

Trois nouvelles ZTI créées, le président-fondateur de TourCom salue « une bonne décision »

Richard Vainopoulos, président-fondateur de TourCom a tenu à saluer le choix du gouvernement de créer trois nouvelles ZTI, amenant ainsi leur nombre à 21 au total. Cette décision a été officialisée à travers un communiqué interministériel.

Déjà plus d’une vingtaine de ZTI en France

Dijon, La Baule et Antibes viennent ainsi s’ajouter aux douze ZTI parisiennes et aux ZTI de Val d’Europe, Deauville, Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var, Deauville et Nice. Faire partie d’une zone touristique internationale donne le droit aux commerçants de rester ouverts le dimanche et ce  jusqu’à minuit. Pour limiter les abus et protéger les droits des travailleurs, ces assouplissements au niveau des horaires d’ouverture sont assujettis à « des compensations et contreparties pour les salariés ».

Richard Vainopoulos, le président-fondateur de TourCom approuve une décision qu’il n’hésite pas à qualifier de « bonne nouvelle », car selon lui « Les touristes ne demandent que cela ». Le leader du deuxième réseau d’agences de voyages indépendantes de France a au passage tenu à rappeler que lorsqu’« un touriste étranger, Anglais, Américain, Allemand ou Chinois vient en France, quand il voit les commerces fermés un samedi après-midi ou un dimanche, il ne peut pas l’accepter »

Comment obtenir le statut de ZTI ?

Pour postuler au statut de ZTI une ville doit disposer d’une « offre de renommée internationale » qui peut être culturelle ou patrimoniale, comme des vestiges ou des musées, commerciale ou  concerner les loisirs.

Mais ce n’est pas suffisant, il faut aussi que la ville soit facilement accessible, via des infrastructures de qualité, si possible internationales et attire beaucoup de touristes non français. Ces derniers doivent contribuer de manière non négligeable au dynamisme économique de la ville.

Pour faire passer une zone en ZTI, le maire doit envoyer une demande au ministère de l’Economie. Puis, si sa requête est approuvée, elle  doit être décidée dans un deuxième temps de la délimitation des zones concernées. Ce processus n’est pas du ressort du seul maire. C’est une décision prise en commun parles présidents d’agglomération, les organisations syndicales des salariés et les syndicats d’employeurs.

 

Author Info

admin

No Comments

Post a Comment